la librairie en France


subventions et place des écrivains

En juin 2006, le Nouvel Observateur analyse :
« Les 2 000 librairies indépendantes (sur 6 000 points de vente du livre) doivent leur survie à la loi Lang sur le prix unique du livre. »
Loi promulguée en 1981.
« C’est la première loi de développement durable appliquée à un secteur de l’économie de marché, rappelle Jean-Marie Ozanne (...) vice-président de l’Institut National de Formation de la Librairie. »
Une loi pour les libraires, oui, de captation de la majorité des bénéfices du travail des écrivains par des commerçants.

La loi Lang et... les aides ! Un nouveau commerçant de Carcassonne, un jeune bénéficiaire, raconte :
« Pour financer mon projet – 70 000 euros – j’ai démarché, sans succès, huit banquiers. Le dernier ne m’a consenti qu’un prêt très modeste. Heureusement, de nombreux organismes – Centre National du Livre, Association pour le Développement de la Librairie de Création, Direction Régionale des Affaires Culturelles et Conseil Régional – m’ont accordé des aides qui m’ont permis de boucler mon budget. »
Quel montant annuel de l’argent public est consacré à l’embrigadement des écrivains ? Ainsi les libraires ont les moyens de les tenir par la barbichette, et ils sont nombreux à travailler gratos pour se montrer dans ces mètres carrés financés par le contribuable ! Venez, venez, amis auteurs, venez dédicacer votre oeuvre, nous vous offrons une table mais naturellement apportez votre repas ! Nous n’avons pas les moyens de vous l’offrir, vous savez comme les affaires sont difficiles, c’est par bonté, amour de la littérature, si nous recevons ainsi des dédicaceurs sans les rémunérer ni même leur rembourser leurs frais de déplacement. Quant à l’argent, naturellement, dans la caisse du libraire, naturellement. Mais comme sur les livres vendus en votre absence, vous toucherez vos droits d’auteur. Et quelle promotion pour vous ! Un écrivain souhaite d’abord être connu !...
De toute manière, si vous refusez, tant pis pour vous ! Vos bouquins passeront de la table d’honneur à la caisse des renvois à l’éditeur. De toute manière, ne faites pas le fier, d’autres acceptent et nous remercient chaleureusement...


Vos commentaires :

Votre avis sur cette page festivaldulivre.info

- liens et contact

édition en France : festival du livre


- site pour et d'écrivains

Le Forum sur les livres et écrivains